soutenance : Troubles de l’image du corps et de l’alimentation chez les jeunes adultes : La recherche de musculature dans les modèles socioculturels

Publié le 31 mai 2017 Mis à jour le 12 décembre 2018
le 6 juin 2017
Maison de la recherche
Salle D29
Université Toulouse - Jean Jaurès

Etude 1 :
L’objectif de cette étude était d’étendre la littérature existante en testant un modèle tripartite à deux voies du développement de l’image du corps masculin et des préoccupations alimentaires chez des jeunes hommes français. Le modèle final présentait un bon ajustement aux données et comprenait des voies distinctes de préoccupations musculaires et de préoccupations liées à la masse graisseuse.
Etude 2 :
L’objectif de cette étude était d’explorer différents profils de recherche de musculature et de minceur chez des jeunes femmes françaises. Le groupe de jeunes femmes avec «recherche de musculature et de minceur» présentait des scores significativement plus élevés pour la pression des amis et du partenaire, l’intérêt pour les médias, l’internalisation de l’idéal mince et tonique, la comparaison de l’apparence, les symptômes boulimiques et un fonctionnement psychologique moins bon.
Etude 3 :
Le  but de cette troisième étude était d’explorer un modèle socioculturel longitudinal de l’influence des médias, des pairs et du partenaire amoureux sur l’insatisfaction corporelle, la recherche de minceur, et la recherche de musculature dans un échantillon de jeunes femmes françaises. Le modèle final présentait un bon ajustement aux données et a montré que les pressions médiatiques et interpersonnelles étaient associées, par le biais de la comparaison de l’apparence, à une augmentation de l’insatisfaction corporelle, de la recherche de minceur et de musculature un an plus tard.
Partenaires :
Jury : Pr Henri Chabrol, Dr Rachel Rodgers, Pr Amélie Rousseau, Pr Grégory Michel