Coordonnées

Adresse
Maison de la recherche – 1er étage – A102b
Mail
alicedhellemmes@gmail.com

Discipline(s) enseignée(s)

Vacataire

– Démarche d’intervention du psychologue (L3)
– Stage (L3)
– Enquête par questionnaire en sciences humaines et sociales (L2)
– Stage (M1) 
_  Prise en soins des enfants en oncologie et soins palliatifs (M2)
_ Psychologie de la santé (L3)
_ Psychologie de la santé (IFMS de Tarbes)

Thèmes de recherche

 Education thérapeutique en oncologie _ représentations de la maladie chronique _ qualité de vie en oncologie (anticancéreux oraux)

Titre de la thèse
Anticancéreux oraux : impact sur la qualité de vie, les représentations de la maladie et des traitements et le sentiment d'auto-efficacité. Rôle de l'éducation thérapeutique du patient dans le traitement anticancéreux à domicile."

Résumé de la thèse :
Deux évolutions majeures marquent la prise en charge des patients ces quinze dernières années : d’une part, la délocalisation de la chimiothérapie de l’hôpital vers le domicile et d’autre part, l’évolution des prescriptions avec l’arrivée des anticancéreux oraux (thérapies ciblées et des chimiothérapies orales). Ces deux évolutions, non totalement indépendantes l’une de l’autre, transforment radicalement le schéma thérapeutique des patients atteints de cancer. Ce dernier, inédit dans le domaine de l’oncologie, fait reposer l’efficacité du protocole sur la responsabilité entière du patient : délivrance du traitement, gestion de la prise des comprimés, respect de la posologie et des recommandations subsidiaires, prévention et gestion des effets secondaires, conséquences psychologiques de la maladie et du traitement. Notre première étude sera transversale avec une finalité comparative entre les représentations de la maladie et des traitements, le sentiment d’auto-efficacité et la qualité de vie des patients traités par anticancéreux oraux et ceux traités par voie périphérique. Puis nous chercherons à savoir si le sentiment d’auto-efficacité et les représentations sont des variables médiatrices de la relation forme du traitement – qualité de vie. Dans notre seconde étude, nous procéderons à la construction d’un programme d’éducation thérapeutique et son évaluation. Une étude préliminaire de faisabilité et de cohérence du programme auprès de patients testeurs volontaires sera réalisée. Enfin, la seconde partie de cette étude sera exploratoire, l’objectif étant d’évaluer les effets de l’éducation thérapeutique qu’ils soient immédiats et/ou à long terme. L’analyse des données qualitatives permettra d’explorer l’impact psychologique de l’annonce, comment le traitement oral s’inscrit dans le quotidien des participants, les difficultés rencontrées ou encore l’impact sur leurs projets. Les données quantitatives et les données issues des entretiens permettront de cibler les besoins éducatifs des patients et préciser si ceux-ci sont en adéquation avec les recommandations de la littérature. Les données qualitatives nous permettent ici de saisir toute la finesse des émotions ressenties par les patients confrontés à cette nouvelle prise en charge. Enfin, les résultats quantitatifs permettront d’évaluer l’évolution des variables psychologiques et en particulier les représentations de la maladie et des traitements, le sentiment d’auto-efficacité, l’observance thérapeutique et la qualité de vie des patients. Nous vérifierons également si les objectifs éducatifs, établis en début de programme, sont atteints à la fin de celui-ci. Enfin, les résultats seront discutés.

Mots-clefs :
Anticancéreux oraux, éducation thérapeutique, représentations de la maladie, représentations des traitements, sentiment d’auto-efficacité, qualité de vie.


Activités / CV

Publication :

Dhellemmes, A., Delmas, S. et Sordes, F. (2018). Education thérapeutique des patients sous chimiothérapie orale à domicile. Soins, 831, 21-25.