Soutence de Harren Nina : Étude des troubles liés à l’usage d’Internet : la question des croyances fondamentales et métacognitions liées à l’usage d’Internet, l’impact des réseaux sociaux sur l’image du corps et la sexualité, et le burn-out des réseaux

Publié le 11 mars 2022 Mis à jour le 9 mai 2022
Soutenance
Soutenance
Unie sous le terme de troubles liés à l’usage d’Internet, l’utilisation problématique d’Internet (UPI) fait référence à tout type d’utilisation d’Internet induisant une symptomatologie addictive et ayant des conséquences néfastes sur le fonctionnement de l’individu (e.g. réseaux sociaux), et le burn-out des réseaux sociaux (BRS) correspond à un état d’épuisement lié à l’utilisation de réseaux sociaux. À présent, la seule activité liée à l’utilisation d’Internet ayant été répertoriée dans les classifications internationales des troubles mentaux est le trouble lié aux jeux problématiques en ligne. Cette thèse sur travaux est constituée de quatre études sur les troubles liés à l’usage d’Internet : l’UPI, les utilisations problématiques de réseaux sociaux (UPRS) et le BRS.
Cette thèse visait à mieux comprendre la définition de l’UPI donnée par une population générale en étudiant les croyances fondamentales. Ainsi, la première étude permettait la construction d’un instrument de mesure. La deuxième étude s’intéressait aux liens de deux UPRS (Facebook et Instagram) avec l’activation de croyances fondamentales liées à l’addiction comportementale et à l’addiction à Internet, l’activation de croyances addictives anticipatoires, soulageantes et permissives et la perception du sens de la vie. La troisième étude visait à mieux comprendre le lien entre l’UPRS, l’utilisation problématique de sites rencontres, l’utilisation problématique d’activités sexuelles en ligne, l’estime corporelle et diverses variables psycho-sexuelles. Et enfin, la dernière étude était consacrée à l’étude du BRS, notamment par l’identification de potentiels facteurs impliqués, tels que les cognitions en ligne, les métacognitions, et le perfectionnisme.
Les implications des résultats étaient discutées dans une synthèse générale.
 

Mots-clés : Utilisation problématique d'Internet, Utilisation problématique des réseaux sociaux, Burn-out réseaux sociaux, Cognitions en ligne, Sexualité, Perfectionnisme




 
Partenaires :
M. Henri CHABROL  Université Toulouse II Jean Jaurès  Directeur de thèse
Mme Véra WALBURG  Institut Catholique de Toulouse  Co-directrice de thèse
M. Abdel BOUDOUKHA  Université de Nantes  Rapporteur
Mme Lucia ROMO-DESPREZ  Université Paris Nanterre  Rapporteure
Mme Emeline CHAUCHARD  Université de Nantes  Examinatrice