ATER

Cécile Fraux

Coordonnées

Discipline(s)

PSYCHOLOGIE

Thèmes de recherche

Titre : L’acceptabilité des biotechnologies médicales : les cas spécifiques de la thérapie génique et de la xénotransplantation.

Résumé : Notre recherche porte sur l’acceptabilité des biotechnologies médicales chez le grand public en France. Deux avancées médicales sont à l’étude : la thérapie génique et la xénotransplantation. Deux cent vingt-quatre personnes ont émis un jugement d’acceptabilité sur ces deux biotechnologies sur la base de scenarii élaborés selon la Théorie Fonctionnelle de la Cognition (Anderson, 1981, 1982, 1996). Dans l’étude sur la thérapie génique, les quatre facteurs sélectionnés – type de thérapie, probabilité d’apparition de la maladie, type de maladie, chances de succès de la thérapie – ont eu un impact significatif. Il apparaît sept manières différentes de juger de l’acceptabilité de la thérapie génique. Bien que les patterns de réponse diffèrent entre les clusters, le facteur Type de thérapie est le principal utilisé, permettant de discriminer les clusters. Près de 50% de nos participants sont favorables à la thérapie génique. Pour l’étude concernant la xénotransplantation, les trois facteurs ont un effet significatif sur le jugement d’acceptabilité. Néanmoins, seuls les facteurs Type de consentement et Urgence de l’intervention interviennent dans la formation des différents patterns de jugement des huit clusters. Près de 60% des participants tiennent compte principalement du consentement du patient et de sa famille. L’acceptabilité de ces biotechnologies médicales est bien influencée par les différents facteurs sélectionnés, permettant de dégager différents positionnements quant à ces questionnements éthiques.  

Mots clés : Bioéthique – Xénotransplantation – Thérapie génique – Biotechnologies médicales – Acceptabilité – France