Coordonnées

Adresse
Bureau : A105b
Mail
periersarah@gmail.com

Discipline(s)

PSYCHOLOGIE

Discipline(s) enseignée(s)

Quatre études de recherche menées dans le cadre du doctorat

Enseignement de travaux dirigés en Licence de Psychologie :

 – Méthodologie expérimentale, mesurage et statistiques
 – Techniques d'entretien (Entretien motivationnel)
 – Psychologie clinique et Psychopathologie


Thèmes de recherche

Psychopathologie de la parentalité ; Psychologie positive ; Stress parental ; Burn-out parental

Titre de la thèse : "Psychopathologie et ressources de parents d’enfants avec trouble ou handicap".

Résumé de la thèse :

Plusieurs études sont menées auprès de parents d’enfant, adolescent et adulte ayant un trouble ou un handicap. Les aspects psychopathologiques de la parentalité, tels que le burn-out parental, les dispositifs d’aide ou d’accompagnement auxquels ils ont recours ainsi que l’évolution socio-émotionnelle du parent (dans le cas où l’enfant est atteint de troubles psychiques) sont explorés afin de mieux en comprendre le vécu. Les méthodes qualitatives et quantitatives (dont une longitudinale) sont utilisées.

Mots-clefs : burn-out parental ; parent d’enfant avec handicap/trouble ; optimisme ; soutien à la parentalité ;



Activités / CV

Publications

Sanchez-Rodriguez, R., Perier, S., Callahan, S., & Séjourné, N. (2018). Revue descriptive de la littérature relative au Burn-out parental. Canadian Psychology/Psychologie canadienne (en cours de publication)

Perier, S., Gautier, J., O'Reilly, A., & Séjourné, N. (2016). Le rôle de l'optimisme et de l'anxiété dans la peur de l'accouchement : une étude exploratoire. Journal de Thérapie Comportementale et Cognitive, 26(4), 170-179.


Informations complémentaires

Le thème principal est le burn-out parental auprès de parents d'enfant, adolescent et adulte en situation de handicap. Plusieurs études sont menées sur les aspects psychopathologiques de la parentalité afin de mieux comprendre le vécu de la parentalité, les dispositifs d'aide ou d'accompagnement auxquels ils ont recours ainsi que l'évolution socio-émotionnelle du parent (dans le cas où l'enfant est atteint de troubles psychiques). Les méthodes qualitatives et quantitatives (dont une longitudinale) sont utilisées.