Coordonnées

Adresse
Maison de la Recherche Bureau A102 bis
Mail
anais.bergeron@univ-tlse2.fr

Discipline(s)

PSYCHOLOGIE

Discipline(s) enseignée(s)

Chargée d’enseignement en psychologie :

L3 –  Psychologie Clinique et de la santé
M1 -  Évaluation de la personnalité

Intervenante en psychologie à l’IFMK (Travaux dirigés) et à l’ IFMEM (cours magistraux)

Thèmes de recherche

L’impact de la reconstruction mammaire sur l’identité des femmes ayant été
atteintes d’un cancer du sein.

Directeur de recherche : Florence Sordes

Résumé:

En France, le cancer du sein est considéré comme étant le premier cancer féminin. Le cancer,
de par sa confrontation à une mort potentielle et sa chronicité, amène une surcharge
pulsionnelle, accompagnée d’angoisses archaïques, telles que l’angoisse de mort. Ce nouvel
afflux pulsionnel venant faire effraction dans la psyché des patients, le cancer peut être vécu
comme un véritable traumatisme venant fragiliser l’intégrité corporelle et l’intégrité psychique
des patients. Afin de maintenir l’équilibre psychique et l’intégrité identitaire, différents
remaniements psychiques, voire identitaires peuvent alors être mis en place. A cela s’ajoute les
différentes angoisses supplémentaires inhérentes à l’organe touché, d’autant plus s’il est
hautement chargé en symbolique. Or, dans le cadre du cancer du sein, il peut s’avérer
nécessaire d’avoir recours à la mastectomie pour soigner celui-ci. La reconstruction
mammaire est alors proposée pour pallier à cette atteinte corporelle. Dans certains cas, les
patientes choisissent d’avoir recours au tatouage en substitution à la chirurgie réparatrice. Le
tatouage et ces actes chirurgicaux peuvent induire différents remaniements psychiques venant
alors bouleverser l’identité des patientes. Cette recherche exploratoire, a alors pour objectif
principal de comprendre les différents remaniements psychiques et les différents enjeux
identitaires sous-jacents à ces modifications corporelles.
Notre recherche exploratoire est d’approche inter et transdisciplinaire. Nous avons choisi une
méthodologie de recherche qualitative, comprenant un entretien semi-directif et un test
projectif.