Centre d’Etudes et de Recherche en Psychopathologie et Psychologie de la Santé EA 7411 (CERPPS)


Accueil > Thèses-HDR

Ethique de la maternité de substitution, le point de vue des tout-venants français et des étudiants indiens

Résumé :

Objet d’étude : Notre recherche porte sur les différents positionnements moraux qu’il peut exister concernant les procédures de procréations médicalement assistées faisant appel à une mère porteuse en termes de non acceptabilité. La première étude se penche sur une population de tout-venant français et la seconde sur une population d’étudiants indiens. Nos études sont basées sur la Théorie Fonctionnelle de l’Intégration et de l’Information de N.H Anderson (1981).

Méthode : Pour notre première étude menée auprès de tout-venant français, 236 participants ont émis un jugement de non acceptabilité sur 54 scénarios. Ces scénarios sont construits par le croisement orthogonal de quatre facteurs : « origine de l’embryon », « capacités de raisonnement de la mère porteuse et situation professionnelle », « âge et situation familiale de la mère porteuse » et « rémunération proposée à la mère porteuse et lien de parenté entre couple intentionnel et mère porteuse ». Concernant notre seconde étude, menée auprès d’étudiants indiens,  430 répondants ont émis un jugement en terme de non acceptabilité sur ces 54 même scénarios.

Résultats : la première étude a mis en évidence la présence de quatre clusters concernant ces procédures chez les tout-venants français. Plus de la moitié de notre échantillon se montre défavorable aux procédures de maternité de substitution, dont 30% se positionne de façon très ferme à l’encontre de ce type de procédure. 31% de notre échantillon va se positionner en fonction des différentes circonstances qui définissent la situation et notamment en fonction du niveau d’autonomie de la mère porteuse. Enfin, pour 14% de nos répondants français, les procédures de maternité de substitution présentées ne posent pas de problème moral particulier.
Dans la seconde étude menée auprès d’étudiants indiens, quatre groupes de politiques de jugement ont été identifiés. Tout d’abord près d’un quart de notre échantillon ne s’est pas positionné concernant les procédures de maternité de substitution. Pour un autre quart des participants, les procédures présentées sont inacceptables quelles que soient les circonstances les définissant. Par la suite, on constate que 14% de nos participants ont principalement pris en compte l’origine de l’embryon. Pour finir, 34% de nos répondants ont considéré le contexte familial de la mère porteuse afin de se positionner favorablement ou non fasse à de telles procédures.

Conclusion : Différents groupes de politique de jugement se sont différenciés en France et en Inde, en fonction notamment de la considération de ce type de pratique et/ou des différents déterminants les définissant. Face à ces positionnements divers, on observe la présence de différentes règles cognitives en fonction des facteurs proposés

Références bibliographiques :

Damelio, J., Sorensen, K. (2008). Enhancing autonomy in paid surrogacy, Bioethics, 5, 77.
    Hanna, J., K., M. (2010). Revisiting child-based objections to commercial surrogacy, Bioethics, 7, 341-347
    Humbyrd, C. (2009). Fair trade international surrogacy, Developing World Bioethics, 3, 111-118.
    Légifrance (2011). Loi n°2011-814 du 7 juillet 2011 relative à la bioéthique. En ligne http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024323102&fastPos=1&fastReqId=750352775&categorieLien=cid&oldAction=rechTexte
    Muñoz Sastre, M. T., Pecarisi, C., Legrain, E., Mullet, E., & Sorum, P. C.  (2007). Acceptability in France of induced abortion for adolescents. American Journal of Bioethics, 7, 26-32.
    Neirinck, C. (2005). Maternité et filiation, La lettre de l’enfance et de l’adolescence, 59(1), 27-33.
    Siffrein-Blanc, C. (2007). Le nouveau droit de la filiation : l’ordonnance répond-elle aux instructions législatives ?, Recherches familiales, 4(1), 123-137.
    Van Berkel, D., Candido, A., Pijffers, W. H. (2007). Becoming a mother by non anonymous egg donation: secrecy and the relationship between egg recipient, egg donor and egg donation child, Journal of Psychosomatics, Obstetrics and Gynecology, 28(2), 97-104.
    Van Den Akker, O., B., A. (2005). A longitudinal pre-pregnancy to post-delivery comparison of genetic and gestational surrogate and intented mothers: Confidence and genealogy, Journal of Psychosomatics, Obstetrics and Gynecology, 26(4), 277-284.


 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Vers page d'accueil Institut des Sciences du Cerveau de Toulouse
Vers page d'accueil de l'Institut Fédératif d’Etudes et de Recherches Interdisciplinaires Santé Société

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page